report_stop_the_war_on_children.pdf_9.png
Rapports

Stop à la Guerre Contre les Enfants : Protéger les enfants en situation de conflits au 21e siècle

Publication year:

2019

Anglais, Espagnol,Français,Arabe,Suédois

Format:

pdf (2.3 MiB)

Publisher:

Au moins 100 000 bébés meurent chaque année à cause des conflits.

Plus d’enfants vivent dans des zones touchées par des conflits armés qu’à aucun moment au cours des deux dernières décennies.

Au moins 550 000 bébés seraient morts des suites d’un conflit armé entre 2013 et 2017 dans les 10 pays les plus touchés, selon une nouvelle analyse de Save the Children – soit une moyenne de bien plus de 100 000 chaque année.

Ce rapport comprend la collecte la plus complète de données sur le nombre d’enfants vivant dans des zones touchées par des conflits. Il révèle que le nombre d’enfants – près d’un sur cinq – vivant dans des zones affectées par des conflits armés et des guerres n’a jamais été aussi élevé depuis plus de 20 ans.

Les nouvelles recherches de l’Institut de recherche sur la paix d’Oslo (PRIO), commandées par Save the Children, ont révélé que 420 millions d’enfants vivaient dans des zones touchées par des conflits en 2017 (18 % de tous les enfants dans le monde) – soit 30 millions de plus que l’année précédente. L’Afghanistan, le Yémen, le Soudan du Sud, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo (RDC), la Syrie, l’Irak, le Mali, le Nigeria et la Somalie sont les pays où les enfants ont été le plus durement touchés par les conflits en 2017.

L’augmentation du nombre d’enfants vivant dans des zones touchées par des conflits s’explique en partie par le fait que les conflits d’aujourd’hui sont plus susceptibles de se prolonger, d’être urbains et de se dérouler au sein de populations civiles. De plus en plus, les règles et normes internationales sont bafouées.

Le rapport Stop the War on Children présente une ventilation des données de l’ONU sur les violations graves vérifiées commises à l’encontre des enfants. Selon ces chiffres, les violations graves sont passées dans le monde entier d’un peu moins de 10 000 en 2010 à plus de 25 000 en 2017 – le nombre le plus élevé jamais enregistré. Chaque jour, les enfants sont confrontés à la menace d’être tués ou mutilés, recrutés par des groupes armés, enlevés, victimes de violences sexuelles, de voir leur école attaquée ou l’aide humanitaire refusée. Dans de nombreux cas, les enfants sont spécifiquement visés.

Le rapport souligne également comment les efforts visant à assurer la sécurité des écoles, à éviter l’utilisation de certaines armes, à faire en sorte que les auteurs de crimes contre les enfants répondent de leurs actes ou à trouver de nouveaux moyens de les aider à se remettre des horreurs du conflit peuvent faire une énorme différence dans leur vie. Save the Children demande également la création d’un organe indépendant chargé d’enquêter et d’analyser toutes les violations du droit humanitaire international et des droits de l’homme, notamment des droits de l’enfant.

Authors
View & Download

Autodetected language

Other languages

Espagnol

1 Documents

Français

1 Documents

Arabe

1 Documents

Suédois

1 Documents

Document information

Subscribe and receive reading selections

Save all your favorite materials for future use

Upload research & contribute to the collection